Clic et puce

Publié Publié dans Vie coopérative, vie entreprise

Elles sont discrètes. On ne les voit pas forcement en venant à Clic’n Puces. Pourtant, elles sont des alliées de tous les jours ! Depuis un an déjà, Clic et Puce, deux charmantes brebis, aident l’équipe à entretenir les espaces verts autour de notre atelier. Merci aux bergers, Pierre Marie et Joël, qui nous confient ces deux charmantes compagnes !

Le conseil de bienveillance se réunit en juin

Publié Publié dans Vie coopérative

Clic’n Puces est un acteur économique du Pays de Redon dans lequel sont impliqué.e.s des citoyens et des citoyennes. Ils et elles apportent leur appui aux associé.e.s salarié.e.s de la coopérative en faisant partie du conseil de bienveillance.

Réunis 3 fois par an, les membres du conseil (15 personnes environ) suivent l’actualité de l’entreprise et contribuent à définir sa stratégie. Le conseil de bienveillance permet de s’informer, de cogiter, de débattre, de proposer, d’ouvrir de nouvelles pistes, d’explorer des idées…

Le premier conseil s’est tenu en janvier 2016. Il a permis de préciser la stratégie de développement après les 6 premiers mois d’activité en SCOP.

Le prochain conseil se réunira en juin et planchera sur un des projets stratégiques de l’entreprise…!

AGORE le 19 janvier 2016 de 18h à 20h

Publié Publié dans Vie coopérative

Le 19 janvier 2016 se tiendra la prochaine AGORE de Clic’n Puces (Assemblée Générale Ordinaire Réunie Extraordinairement). Elle aura lieu au siège de la coopérative (ZA Les Bauches à Saint Nicolas de Redon) de 18h à 20h.

Sont également convié.e.s les salarié.e.s non associé.e.s et le conseil de bienveillance de la coopérative. Ce dernier se réunira pour la première fois.

Ce rendez-vous sera l’occasion de faire un bilan des 6 premiers mois de fonctionnement en SCOP et d’échanger sur les perspectives.

Suite aux premiers mois de fonctionnement en SCOP, la stratégie de développement de Clic’n Puces nécessite des réajustements. En effet, l’activité supplémentaire réalisée au second semestre 2015 donne des marges de manœuvre économique, mais des retards sur certains axes de la reprise fragilisent la viabilité à moyen terme. Trois résolutions en lien avec ces nouvelles orientations seront
présentées, discutées, débattues et votées par les associé.e.s.